Netflix, Facebook et l’avenir de la télévision – Digital Marketing Trends

 

 

Depuis quelques années, les dirigeants de Netflix et de Facebook tiennent des réunions et, comme les projets de Facebook de financer des programmes de télévision ont pris forme, beaucoup se demandent si les deux entreprises travaillent ensemble sur ce segment.\\

 

 

À quoi ressemblera la nouvelle télévision du futur ?

D’un côté, Facebook a développé une nouvelle approche de la plateforme pour la vidéo Premium. Cependant, avec Netflix, les deux entreprises partagent les mêmes idéaux concernant l’avenir de la vidéo numérique de haute qualité. Elles semblent être attachées à l’idée qu’avec l’échelle numérique mondiale, les programmes de télévision de qualité peuvent être soutenus notamment par une seule source de revenus.

Dans le cas de Netflix, ce flux consiste en un revenu d’abonnement, tandis que dans le cas de Facebook, il s’agit de la publicité. Facebook se concentre actuellement sur l’élaboration d’une première liste de programmes télévisés. Et si la plateforme investit actuellement de l’argent, les hauts responsables de l’entreprise souhaitent que leur écosystème de vidéo premium soit entièrement soutenu par des revenus publicitaires. L’idée est de créer un contenu d’ancrage dans un premier temps pour aider les gens à apprendre que la vidéo est une excellente destination pour explorer et pour atteindre Facebook dans le but de regarder les vidéos qu’ils veulent voir. Par la suite, l’objectif à long terme n’est pas tant de payer pour le contenu, mais de créer un modèle de partage des revenus une fois que toute l’économie générée autour de la vidéo dans le réseau social se sera accumulée. Facebook pense également pouvoir rendre son offre publicitaire suffisamment attrayante pour que les sociétés de médias génèrent du contenu visuel de haute qualité.

 

Dans le cas de Netflix, cette société fait le pari de conserver son service sans publicité. Cependant, comme Netflix a incorporé de plus en plus de contenu original et que ses dépenses en contenu ont augmenté pour atteindre 6 milliards de dollars, beaucoup se demandent si l’entreprise finira par inclure de la publicité dans le service.

 

On considère qu’en fin de compte, seule la publicité permettrait à Facebook et YouTube de soutenir des programmes télévisés de qualité, tandis que Netflix et les services similaires pourraient être basés uniquement sur les abonnements ou sur une combinaison de publicités et d’abonnements.